Running – Soigner ses maux !

Running – Soigner ses maux !

Hello mes chats!

J’espère que vous allez bien, aujourd’hui je vous retrouve pour un article un peu particulier car on va parler petits bobos…

Vous l’avez sans doute remarqué mais je me suis remise au running depuis quelques semaines et je dois dire que ça me plait vraiment. J’aime tellement la sensation de plénitude que l’on ressent après avoir englouti quelques kilomètres dans les jambes que j’ai envie de courir régulièrement et surtout sans avoir mal. Car quand j’ai commencé à courir il y a deux ans maintenant, j’ai eu des douleurs dans les jambes, et plus précisément l’intérieur des tibias, les chevilles et les genoux et elles reviennent constamment, après chaque run, peu importe la distance, la durée, ou l’intensité, les douleur persistent.

J’ai d’abord pensé que je n’avais pas les bonnes chaussures, donc après avoir investi en magasin de sport ou reçu des paires spéciales « running » de la part de diverses marques, je me suis aperçue que le problème persistait et ce avec les différentes paires de chaussures que j’ai à disposition.. (Nike x2, Asics, Puma, Diadora, Adidas..) D’ailleurs, je ne suis pas apte à vous conseiller de bonnes chaussures de course, le mieux est de demander de l’aide directement en magasin de sport à un vendeur spécialisé pour qu’il vous oriente vers la paire la mieux adapté à vos besoins, ils sont la pour ça 🙂

Processed with VSCOcam with f2 preset

Après avoir cherché un petit peu sur internet, j’ai découvert la « périostite tibiale » qui ressemblait fortement à mes symptômes, j’ai donc pensé qu’il me fallait du repos et consulter un médecin du sport, d’où mes nombreux arrêts du running pendant plusieurs mois et une consult chez mon médecin du sport (M. Gilles TESTOU pour les ajaccien(ne)s, il est top!) : résultat, pas de periostite et à chaque reprise, même minime, les douleurs reviennent pendant et après le run.

Je commençais donc à me résigner en me disant que je n’étais peut être pas physiquement apte à la course à pied… Puis une copine avec qui je cours (Coucou carine 🙂 ) à eu un rdv avec un podologue qui lui à prescrit des semelles : petit déclic, j’avais peut-être besoin de semelles aussi!
Ni une ni deux, je prend RDV chez un podologue car en plus de ça, après avoir raconté cette histoire à ma maman, elle me rappelle qu’étant petite, j’avais les genoux Valgum donc peut être que le problème était lié à mon enfance!

Bref, le RDV est pris et le verdict tombe : j’ai effectivement besoin de semelles car je n’ai pas le bon appuis sur mes pieds ce qui me cause ces maux de chevilles/genoux/tibias et quelques fois des maux de dos!
Je ne saurais plus vous dire exactement le terme mais j’appuis trop mon pied vers l’intérieur donc je dois maintenant porter mes semelles à chaque fois que je cours. Les semelles rentrent parfaitement dans toutes mes baskets de sport donc pas de soucis de changement de pointure et les deux consultations + les semelles m’ont couté 120€ remboursés de moitié si vous venez avec une ordonnance de votre médecin.

IMG_7252-min

Je n’ai pas encore assez de recul pour vous donner mon avis sur les semelles mais ma première impression après un petit run de 4,5km est plutôt positive, j’avais l’impression de rebondir sur du coton! Et je n’ai pas eu de douleur en courant donc pour l’instant c’est top. Je vous ferai un petit update dans quelques semaines pour vous faire part de mon expérience un peu plus en détail et surtout savoir si mes douleurs sont guéries ou pas grâce aux semelles!

En parallèle, j’en ai aussi profité pour consulter un ostéopathe pour la première fois… A bientôt 26 ans, il était temps vous allez me dire! Et bien cela m’a fait beaucoup de bien physiquement et mentalement car je suis vraiment tombé sur quelqu’un de très agréable, qui aime prévenir les maux plutôt que les guérir et avec des produits naturels de préférence, de quoi finir de me séduire.
J’ai trouvé son travail fou, rien qu’en vous manipulant, avant même d’avoir parlé avec lui, il à détecté tous les petits soucis de mon corps, j’ai vraiment été impressionné! La consulte est à 60€ et n’est pas remboursé par la sécu mais prise en charge en partie par certaines mutuelle.

Enfin, tout ce racontage de vie pour vous conseiller ou vous rappeler de consulter des podologues et ostéopathe, surtout lorsque vous êtes sportif, tout simplement car il vaut mieux prévenir que guérir ! Être sur que tout marche bien, éviter les blessures ou les douleurs, c’est important aussi de passer par la pour prendre soin de notre corps, on est coincé dedans, autant en prendre soin 🙂

douleur semelle

N’hésitez pas à partager votre expérience la dessus en commentaire, c’est toujours sympa d’échanger et d’avoir votre témoignage sur le sujet!

Des bisous,
Lola.

P.S. : Je n’ai pas encore assez de recul pour vous donner mon avis sur les semelles mais ma première impression après un petit run de 4,5km est plutôt positive, j’avais l’impression de rebondir sur du coton! Et je n’ai pas eu de douleur en courant donc pour l’instant c’est top. Je vous ferai un petit update dans quelques semaines pour vous faire part de mon expérience un peu plus en détail et surtout savoir si mes douleurs sont guéries ou pas grâce aux semelles!

7 Commentaires

  1. 31 mars 2016 / 14:05

    Ton article tombe à pic ! J’ai pris RDV chez un podologue le 18 avril ! J’ai quelques douleurs uniquement aux genoux, pas pendant les run mais par exemple en montant les escaliers ou pendant les sessions ski. Ça me fait ça depuis que je cours … J’ai eu des pb de scoliose plus jeune donc ça vient peut-être de la ! Verdict bientôt ! En tout cas merci pour tes précieux conseils ! Mouak

    • eatcleanfit2a
      3 avril 2016 / 00:28

      ah, j’espère qu’il t’aidera à résoudre ton soucis ! c’est vraiment pénible :/

  2. aclaire
    31 mars 2016 / 18:53

    bonsoir! quand j’ai commencé la course il y a un an, au bout de 1 mois et demi je ne pouvais plus courir tellement j ‘avais mal ! ça partait de sous le pied, passait par les chevilles et remontait dans le tibia. uniquement à la jambe droite. Semelle orthopédique, qui corrigeait juste le pied droit (pied valgus je crois) et depuis je n’ai plus aucun problème!!!

  3. Manue
    4 avril 2016 / 13:08

    Et bien j’ai hate de pouvoir partager aussi ma reprise running ! Cela fait 1an que j ai arrêté la course à pied à cause de mon genou … Syndrome du TFL qui me gâche ma vie sportive moi qui avais pris goût au plaisir de courir sur les sentiers côtiers … J ai vu un podologue du sport la semaine dernière qui m a redonné espoir il a analysé ma manière de courir , mes appuis et il se trouve que je suis pronatrice. J’ai essayé vendredi mes nouvelles semelles et j’essaie de corriger ma foulée …je dois reprendre par des séances courtes et fréquentes, j’ai pu courir 20 min sans avoir mal , et je vais allonger les sorties petit à petit!!! Bref j y crois à fond et ton article me motive je me sens moins seule 😉 merciiiiiii

  4. 10 avril 2016 / 11:54

    J’ai eu également des pb que je me suis mise au running l’année dernière !
    Résultat -> semelle obligatoire
    Les débuts ont été dure avec ces semelles, car j’ai une peau très fine au niveau du dessous du pied du coup c’était ampoule / ampoule et ampoule donc j’ai mis du temps à m’adapter
    Mais maintenant c’est NICKEL =)
    Merci pour ton partage d’expérience

  5. 23 avril 2016 / 20:01

    J’ai aussi repris le running depuis plusieurs semaines et même constat, j’ai mal aux chevilles et aux tibias au bout de quelques kilomètres et rien n’y fait peu importe la durée et le nombre de kilomètres qui suit. J’ai fini par me dire que je n’étais pas faite pareille que les autres mais ton article me pousse à consulter pour essayer de corriger ces petits soucis, ce serait trop bête de laisser tomber pour des petits bobos

  6. 3 octobre 2016 / 11:35

    Bonjour Lola,
    Tout d’abord merci pour cet article je me sens du coup moins seule dans la douleur du running. Mon expérience est un peu différente car il y a maintenant un an j’ai eu des douleurs aux talons périodiques au départ puis petit à petit ces douleurs sont devenues constantes. Un passage chez le médecin plus tard celui-ci m’oriente vers un podologue, le hic c’est que j’ai toujours couru sans pour autant avoir de douleurs donc j’étais septique, voilà pourquoi je suis allée chez un podologue posturologue. Ce monsieur m’a d’abord osculté comme un ostéo puis un bassin remis droit plus tard il m’a donné des semelles qui m’ont soulagées trois semaines. Du coup retour à la case départ, le docteur qui m’envoie chez un kiné dans grand soulagement. Me voilà donc quasi un an après les premières douleurs à devoir mettre temporairement le sport entre parenthèse pour que mes jambes se reposent. Bref ne jamais jamais sous estimer un bobo en running et toujours s’étirer et se réhydrater après une séance je l’aurai appris à mes dépends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MA DERNIÈRE VIDÉO